Close

Cyriaque Ovaga mise sur le « Cloud » pour optimiser la gestion

A la tête de Tech2I, une startup crée au Maroc en 2012 puis à Brazzaville en 2014, Cyriaque Ovaga, 24 ans, ingénieur informaticien, offre aux entreprises nationales et internationales des solutions permettant d’assurer la gestion comptable au moyen d’application «  Cloud ».

Avec l’informatique dans les nuages, résumé sur le terme « cloud computing », on parle désormais de la gestion et de la compta 3.0. Des logiciels disponibles capables d’assurer toute la gestion sans installation de serveurs particuliers et sans tracasseries absolues. Ainsi les informations peuvent être récupérées en toute sécurité depuis n’importe quel terminal. Ces vers ces applications que Tech2I s’est penché pour soutenir les entreprises à l’heure où tout, ou presque, se fait sur internet.

Cyriaque Ovaga et son équipe constituée de 7 personnes offrent ce type d’applications à partir de 1 millions de FCFA. De l’installation à la formation des clients jusqu’au développement, la startup gère déjà un parc client intéressant. C’est avec plaisir qu’il évoque des collaborations avec des sociétés telles Clinique Securex, le groupe Stan service, LDN logistiques mais aussi des entreprises d’autres pays à l’instar de Alliance inter Benin, Dyma etc.

Tech2I s’est engagé dans le développement des applications pour entreprise. Il pense que le système cloud constitue l’avenir informatique. « Si l’Afrique veux passer une nouvelle étape de l’entreprenariat, elle doit passer par le système cloud qui est un tremplin numérique surtout dans la partie software », précise le PDG de Tech2I.

Diversifier les activités

Le marché de l’informatique du Congo n’est pas encore prometteur, assure Cyriaque Ovaga. Pour poursuivre sa vision et son investissement dans ce secteur, dans la recherche et développement notamment, Cyriaque Ovaga a créé d’autres business, dans la cimenterie et le placement. « Les investissements devront permettre les entrés régulières afin de mieux supporter les charges et continuer ma vision sur l’informatique ».

« La structure ne vit pas que de la partie informatique car elle constitue que 30% des recettes tandis que les investissements constituent 60% des recettes. Le défi est de reprendre le marché de l’investissement au Congo, car les étrangers ont presque submergé ce marché pendant que les jeunes congolais envie la rentabilité à court terme », soutient –il.

La société Tech2I  est également sur le point de lancer un projet dénommé «  Afritide »,  une plateforme de financement participatif pour entreprise qui  permettra aux entrepreneurs qui ont un model business définit de pouvoir recevoir des investissements de plusieurs personnes qui deviennent actionnaires de leur entreprise.

Cyriaque Ovaga fait partie de cette jeunesse décidé à être leur propre employeur. Après l’obtention de son baccalauréat à 16 ans, il décide de poursuivre ses études aux Maroc dans la filière réseaux et télécommunications où il sort ingénieur. La société Tech2I a d’abord existé sous le nom de « Tech-innovation » en 2012 au Maroc. Aujourd’hui, outre l’informatique, la société veut miser ailleurs.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *