Des poursuites judiciaires à l’encontre de Guy Marius Okana

Le Procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Brazzaville, André Oko Ngakala, a décidé d’engager des poursuites judiciaires contre Guy Marius Okana, maire adjoint de la ville de Brazzaville, dans une affaire de droit commun relative à un présumé crime de viol sur sa fille adoptive de dix-sept ans.

Suite à une plainte sur des faits de pratiques pédophiles, déposée par Leslie Chanelle Malanda Loubayi, mère de la victime, à la Centrale d’intelligence et de documentation (CID), Guy Marius Okana a été interpellé, interrogé et gardé à vue en date du 24 septembre 2023, a dit le Procureur de la République, André Oko Ngakala, lors de la présentation du présumé criminel au parquet.

Après son interpellation dans une affaire de droit commun liée à un présumé crime de viol sur cette adolescente, fille de sa femme qu’il a élevée depuis l’âge de trois ans, le Premier vice-maire de Brazzaville, Guy Marius Okana, a été placé en garde-à-vue à la Centrale d’intelligence et de documentation la semaine dernière.

« Ce jour, 25 septembre 2023, Monsieur Okana Guy Marius vient d’être déféré à mon parquet, après examen de faits de cette procédure, tenant compte aussi bien de la sensibilité que de la qualité des faits de la cause. J’ai donc décidé d’engager des procédures judiciaires, pour des faits de pratiques pédophiles, punis par des articles 62, 121, de la loi 04/2010 du 14 juin 2010 portant protection de l’enfant en République   du Congo ».

Sur ce, une information judiciaire est ouverte contre lui devant le juge d’instruction du 12ème cabinet, pour les faits précités, a conclu le procureur de la République, André Oko Ngakala.

 

Quitter la version mobile