L’API s’appuie sur les diplomates pour attirer les investisseurs

La directrice générale de l’Agence pour la promotion des investissements (API), Annick Mongo a indiqué le 25 avril à Brazzaville que la rencontre avec les conseillers des ambassadeurs était l’occasion pour les sensibiliser sur les nouveaux textes sur l’amélioration du climat des affaires et les opportunités d’investissement au Congo. 

« Lors des échanges avec les représentants diplomatiques, nous leur avons remis une liste de projets à la recherche d’investisseur privés. L’une des missions de notre Agence est de collaborer avec les ambassadeurs pour qu’ils soient le relais sur les informations, les possibilités d’investissements des projets auprès des opérateurs économique de leurs pays », a souligné Annick Mongo à la réunion de sensibilisation des ambassades et représentants diplomatiques.

« Nous avons mobilisé des opérateurs économiques pour investir dans le secteur de l’agriculture, le tourisme, l’agro-industrie et l’industrie afin de diversifier l’économie congolais », a-t-elle ajouté.

« Pour investir dans un pays, il faut avoir un guide fiable pour s’orienter. Nous apprécions l’initiative de l’API qui nous éclaire dans les domaines ou un investissement privé peut se faire », a  fait savoir Lufuno Makuya, 1er secrétaire de l’ambassade d’Afrique du Sud au Congo.

L’agence pour la promotion des investissements est considérée comme le portail idéal dans le monde d’affaire au Congo dans l’orientation, l’accompagnement et la facilitation des investissements privés pour les opérateurs économique de divers pays.

Quitter la version mobile