Le Congo doté d’une école publique d’ambulancier

Le directeur général du patrimoine et des équipements du ministère de l’Enseignement technique et professionnel, Jacques Elongo a indiqué le 9 janvier à Brazzaville que, la mise en œuvre de l’Ecole publique d’ambulancier du Congo (EPAC) permettra à plusieurs jeunes de se former dans ce domaine.

« L’Ecole publique d’ambulancier du Congo visitée par le ministère de l’Enseignement technique et professionnel forme les jeunes dans les pratiques de maintenir les malades jusqu’au lieu de l’hôpital. Il faut rappeler que cette école est la première en Afrique centrale. Elle donne l’opportunité à plusieurs jeunes congolais et étrangers de se faire former dans ce domaine sanitaire indispensable », a indiqué le directeur général du patrimoine et des équipements du ministère de l’Enseignement technique et professionnel, Jacques Elongo, lors de la visite du ministre Ghislaine Thierry Ebomé Maguessa à l’École publique d’ambulancier du Congo (EPAC).

Cette école professionnelle dont la formation vient de débuter au titre de l’année scolaire 2023-2024, s’inscrit dans le cadre de nouvelles formations initiées au niveau du ministère de l’Enseignement technique et professionnel. L’EPAC offre aux apprenants un enseignement de deux ans.

Outre cette infrastructure, la délégation conduite par le ministre de l’Enseignement technique et professionnel a également visité le bâtiment de la clinique-école qui permettra aux apprenants, de l’Ecole publique d’ambulancier du Congo, de faire la pratique de leur formation. Ce dernier n’a pas manqué de visiter la direction des Systèmes d’information et de communication en chantier (DSIC) de ce département ministériel.

Quitter la version mobile