Le  PADE fait appel aux offices du cabinet KPMG pour accélérer la diversification de l’économie congolaise

Le Cabinet KPMG Sénégal, recruté par le Projet de diversification de l’économie(PADE) a indiqué dans son rapport, le 28 juin à Brazzaville,  que son étude permettra de réaliser des propositions en sept points pour chaque projets d’investissement dans les filières prioritaires sélectionnées et susceptibles d’accélérer la diversification de l’économie congolaise.

Cette indication a été donnée lors de l’atelier de la première restitution du rapport de cadrage de ce cabinet.  L’atelier a regroupé les membres du comité de pilotage de l’étude sur l’opérationnalisation des filières ainsi que la création d’un portefeuille de projets d’investissement

Le rapport expliqu’il s’agira en effet de s’appuyer sur l’étude du marché, l’analyse financière, les partenaires stratégiques, le plan de gestion environnemental et social, les démarches administratives, l’évaluation des risques et le plan d’opérationnalisation et de suivi.

L’étude du Cabinet KPMG Sénégal  concerne six secteurs, à savoir l’agroalimentaire, la transformation du bois, le transport et logistique, les bâtiments et travaux publics, l’hôtellerie, le tourisme  et loisirs ainsi que l’artisanat et l’art plastique.

Un artisant de savons en attente de l’appui financier

Le Cabinet se fixe comme objectifs, d’élaborer des études de marchés couvrant la compétitivité et le potentiel de croissance des filières proposées en s’appuyant sur les avantages comparatifs de la filière. Il sera également question de formuler des fiches de projets d’investissement clés en main au sein des secteurs et filières analysés.

A cette occasion, le coordonnateur du PADE, Joseph Mbossa a fait savoir que les projets d’investissements qui seront retenus devraient inclure des partenaires techniques et financiers avec des entreprises ou PME locales  et étrangères.

Il a ainsi expliqué quel’étude sur l’opérationnalisation des filières porteuses et guide d’investissement est un maillon d’une chaine d’études dont la finalité est de construire un argumentaire solide pour promouvoir le Congo afin d’en faire un pays vers lequel convergent des investisseurs capables de prendre une part active dans le développement des chaînes hors-pétrole.

Le Cabinet KPMG Sénégal est une sociétété anonyme d’expertise comptable et de commissariat aux comptes, alors que le PADE est un projet d’assistance technique  du groupe de la Banque mondiale, préparé en étroite collaboration avec la Banque africaine de développement (BAD), l’Union européenne (UE), et l’Agence Française de développement (AFD).

Le projet est cofinancé par le Congo et la Banque mondiale à hauteur de 20 millions de dollars et met un accent particulier sur la promotion des investissements privés congolais hors-pétrole. Ce secteur  représente à ce jour 5% du produit intérieur brut.

Quitter la version mobile