Le lycée agricole de Brazzaville équipé en matériel de transformation agro-alimentaire

Les journées portes ouvertes du Lycée technique Agricole Amilcar Cabral (LAAC) du 17 au 18 mars à Madibou dans le 8e arrondissement de Brazzaville ont permis de faire découvrir aux visiteurs le nouveau laboratoire de microbiologie alimentaire. Et les bâtiments rénovés grâce au Projet d’appui au maraîchage, à la transformation agro-alimentaire et à la commercialisation des produits transformés à Brazzaville (Pamtac-B).

Ce matériel a été  offert dans le cadre du projet Pamtac-B afin d’améliorer les enseignements prodigués aux élèves de la filière R7 de cet établissement. Il y a cinq ans le LAAC ne suscitait plus les vocations. L’état des bâtiments et le manque de matériels d’apprentissage adéquat pouvaient en être la cause.

Les élèves du LAAC ont été sensibilisés sur le projet Pamtac-B afin de leur montrer que la transformation agro-alimentaire par l’entreprenariat n’est pas une histoire de cuisine à la maison. Il s’agit  plutôt d’un domaine complet et pertinent de la société, surtout la société congolaise en mutation où la diversification de l’économie semble  préoccuper les gouvernants.

 Le Pamtac-B est un projet qui concerne principalement le renforcement de compétences de professionnels dans le domaine du maraîchage et de la transformation agro-alimentaire autour de Brazzaville. « Beaucoup de produits agricoles sont disponibles au Congo et peuvent être transformés pour varier les plaisirs et les bienfaits, il s’agit d’un grand potentiel », estime le Chef de Cabinet Rémy Bobiba.

C’est la responsable du Pamtac-B, Cybill Prigent, qui avait officiellement remis le 24 février, ce matériel de transformation agro-alimentaire et de contrôle de qualité au ministre de l’Enseignement technique et professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi, Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint Eudes.

Quitter la version mobile